Les banques françaises n’iront pas de sitôt en Iran

le 04/07/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le contrat gazier signé par Total avec l’Iran représente un investissement d’un milliard, financé sur fonds propres. Les banques françaises évitent soigneusement le pays.