François Pérol est de nouveau relaxé en appel

le 03/07/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Cour d'appel de Paris a relaxé vendredi le président du directoire de BPCE, François Pérol, poursuivi pour prise illégale d'intérêts lors de sa nomination à la tête du groupe. Soupçonné d'avoir été étroitement associé aux négociations sur la fusion des Banques populaires et des Caisses d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi