Mitsubishi UFJ envisage d’accélérer ses réductions d’effectifs

le 19/06/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Grâce aux technologies digitales, la banque japonaise pourrait supprimer jusqu'à 10.000 postes dans les dix prochaines années, soit 7% de ses effectifs.

Mitsubishi UFJ change de braquet dans sa course aux économies. Née il y a vingt ans après la crise japonaise, la plus grande banque du pays envisagerait de tripler les suppressions de postes pour les porter à 10.000 sur les dix prochaines années. Dans un contexte de taux négatifs exacerbés par la...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi