La banque espagnole Liberbank poursuit son plongeon boursier

le 09/06/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La banque espagnole Liberbank poursuit son plongeon boursier
(DR)

Victime collatérale de la mise en résolution de Banco Popular, la plus petite des banques espagnoles cotées, Liberbank, poursuit son plongeon boursier. L'action a chuté de plus de 37% en séance à la Bourse de Madrid et perdait encore plus de 20% à la clôture, après avoir déjà abandonné 7,68% mercredi et 18,32% jeudi. Le titre, qui traitait encore au-dessus de 1,20 euro en début de semaine dernière, ne vaut plus que 0,655 euro.

En annonçant qu'elle provisionnerait à hauteur de 7,9 milliards d'euros les actifs de Banco Popular, qu'elle a repris pour un euro symbolique, Santander a mis la pression sur Liberbank. Le taux de provisionnement des encours immobiliers douteux passera en effet de 45% à 69% chez Popular. Chez Liberbank, ce taux n'atteignait que 40% fin mars. Les investisseurs anticipent donc un besoin de provisionnement massif, surtout si la BCE oblige l'établissement à passer sur les mêmes standards.

Liberbank s'est défendue en mettant en avant la qualité de ses garanties, et les pratiques opaques de Banco Popular. Le directeur général de la banque Manuel Menendez a acheté le 8 juin environ 80.000 actions à un prix compris entre 0,94 et 0,95 euro, selon un avis boursier paru ce jour. 

Liberbank est née de la fusion en mai 2011 des caisses d'épargne CajAstur, Caja Castilla-La Mancha, Caja de Extremadura et Caja Cantabria. A fin mars, elle affichait 24,5 milliards d'euros de dépôts à son bilan pour 22,7 milliards d'euros de crédits. Ses actifs liquides atteignaient près de 7 milliards d'euros et son ratio de liquidité à 30 jours s'élevait à 332%.

Sur le même sujet

A lire aussi