CNP Assurances accuse le coup de la fin du partenariat avec les Caisses d’Epargne

le 12/05/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’assureur français commence à souffrir de la fin de l’accord de distribution avec les Caisses d’Epargne, en assurance vie notamment.

CNP Assurances accuse le coup de la fin du partenariat avec les Caisses d’Epargne
Le chiffre d’affaires de CNP Assurances réalisé à travers le réseau BPCE a plongé de 36,7%
(PHB)

Les résultats trimestriels de CNP Assurances donnent à voir, pour la première fois, l’impact de la fin du partenariat historique avec les Caisses d’Epargne pour la distribution de produits d’assurance vie, et la revue des accords en prévoyance et en garantie emprunteur. En France, le chiffre d’affaires du groupe en épargne et retraite a ainsi reculé de 25,3% à 4,6 milliards d’euros, «principalement en raison de l’arrêt des nouvelles souscriptions de contrats des Caisses d’Epargne depuis le 4e trimestre 2016», précise CNP dans un communiqué publié hier. Le chiffre d’affaires réalisé à travers le réseau BPCE a plongé de 36,7% à 2,26 milliards.

Natixis Assurances a remplacé CNP comme l’opérateur unique des Caisses d’Epargne pour les nouveaux contrats d'assurance vie au 1er janvier 2016, mais «le déploiement de l’offre au sein du réseau [n’a été] intégralement opérationnel que depuis mi-octobre», expliquait en décembre à L’Agefi Hebdo Jean-François Lequoy, patron des activités d’assurance chez Natixis. «L’effet […] sera visible en année pleine en 2017», indique donc CNP.  

Le groupe réassure par ailleurs à 40% les affaires nouvelles épargne et retraite souscrites par Natixis entre 2016 et 2019 dans les Caisses d’Epargne. «A ce titre, le chiffre d’affaires comprend 400 millions d’euros de primes acceptées».

D’autres segments ont été bousculés par le nouveau partenariat avec BPCE. Tandis qu’auparavant, CNP fournissait aux Caisses d’Epargne tous les produits de prévoyance, Natixis a repris presque l’intégralité de la prévoyance individuelle (sauf dépendance et garantie du locataire). Un partenariat a été noué en prévoyance collective. Suite à cette réduction de périmètre, le chiffre d’affaires de CNP en prévoyance en France a reculé de 17% à 264,4 millions d’euros au premier trimestre.

En assurance emprunteur, le chiffre d’affaires français a progressé de 4% à 712,4 millions d’euros. Désormais, Natixis assure 34% de l’activité nouvelle de tous les réseaux de BPCE (Caisses d'Epargne, Banques Populaires et Crédit Foncier), et CNP, qui avait auparavant une large part de cette activité, est descendu à 66%. Mais le chiffre d’affaires réalisé par CNP avec La Banque Postale a aussi diminué, de 10,4% à 2,22 milliards, et celui dégagé à travers Amétis, son réseau de 250 conseillers, a plongé de 21,8% à 85,2 millions. En revanche il a augmenté de 14,2% à 207 millions avec le réseau CNP Patrimoine.

Sur le même sujet

A lire aussi