Barclays minimise l’impact du Brexit sur son organisation

le 11/05/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon le directeur général du groupe britannique, la gestion du Brexit serait moins coûteuse et complexe que la création actuelle de l’entité sanctuarisée au Royaume-Uni.

L’assemblée générale de Barclays promettait hier d’être particulièrement houleuse. Son directeur général, Jes Staley, fait actuellement l’objet d’une enquête de la part des autorités réglementaires britanniques pour avoir enfreint la règle sur la protection des lanceurs d’alertes. Devant la...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi