BPCE tire son épingle du jeu dans la banque de proximité

le 09/05/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

BPCE tire son épingle du jeu dans la banque de proximité
(DR/BPCE)

BPCE a annoncé mardi une hausse de 8,2% de son résultat net part du groupe hors éléments non économiques au premier trimestre 2017, à 948 millions d’euros. Le produit net bancaire du groupe mutualiste a quant à lui progressé de 4,9%, à 6,1 milliards d’euros, tandis que les frais de gestion ont progressé de 2,6%, à 4,5 milliards. Le coût du risque du groupe a par ailleurs diminué de 1,6%, à 366 millions d’euros, soit 22 points de base (pb) des encours contre 24 pb au premier trimestre 2016.

BPCE, qui a pour la première fois dévoilé ses chiffres selon une nouvelle présentation en trois pôles, a notamment limité à 0,8% la baisse des revenus dans la banque de proximité, à 4,1 milliards d’euros. La division (Caisse d’Epargne, Banque Populaire, services financiers spécialisés de Natixis, Crédit Foncier, Banque Palatine, autres réseaux) a notamment vu ses encours de crédit augmenter de 4,5% sur un an.

Dans le pôle Epargne (gestion d’actifs, banque privée, assurance), le produit net bancaire a augmenté de 8,1%, à 891 millions d’euros, grâce à une «forte dynamique en assurance et au retour de la collecte positive aux Etats-Unis». La Banque de Grande Clientèle (activités de marché et banque d’investissement de Natixis) a enfin profité de la bonne conjoncture sur les marchés avec des revenus en croissance de 25,9%, à 984 millions d’euros.

Sur le même sujet

A lire aussi