Credit Suisse fait l’objet d’une vaste enquête fiscale

le 31/03/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Credit Suisse n’est pas la première banque étrangère visée par les autorités belges dans ce type de dossier.
(Photo DR)

Les bureaux de Credit Suisse à Paris, Londres et Amsterdam, font l'objet d'une enquête fiscale, a prévenu aujourd’hui la deuxième banque helvétique, dans un communiqué mentionnant la « visite » des autorités fiscales des pays concernés et sa coopération.

L’autorité fiscale néerlandaise, le FIOD, a déclaré vendredi dans un communiqué que des enquêtes pénales ont été ouvertes aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne, et en France mais aussi en Allemagne et en Australie, où les autorités ont perquisitionné les bureaux de Credit Suisse dès jeudi. Le FIOD a prévenu ses homologues après avoir reçu un renseignement sur 55.000 individus suspectés de fraude fiscale et de blanchiment, qui auraient caché des millions d’euros sur des comptes bancaires suisses.

Une porte-parole du parquet financier parisien interrogée par Bloomberg n’a pas souhaité commenter, citant une affaire en cours. Les autorités britanniques et australiennes ont confirmé avoir ouvert des enquêtes fiscales liées à des comptes bancaires suisses, sans identifier Credit Suisse.

Le procureur général suisse s’est déclaré abasourdi par le fait que ces descentes dans les bureaux de la banque ont été faites sans que les autorités helvètes aient été préalablement informées, et qu’il allait demander une explication. 

Sur le même sujet

A lire aussi