Natixis est rattrapé par les fantômes des subprimes

le 16/02/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La filiale de BPCE est mise en examen pour informations trompeuses en 2007, suite à une plainte de petits porteurs représentés par l'Adam.

Les petits actionnaires pénalisés par la chute du cours de Natixis lors de la crise des «subprimes» ont enfin une lueur d’espoir. La banque de gros de BPCE a annoncé hier avoir été mise en examen dans le cadre d'une instruction judiciaire ouverte en 2010 et visant deux communiqués diffusés au...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi