La CDC a collecté 3,7 milliards d’euros de fonds en déshérence

le 25/01/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En vertu de la loi Eckert, banques, assureurs et établissements d’épargne salariale ont transféré ces sommes qui restent accessibles aux titulaires et ayants-droit.

Le premier bilan de l’entrée en vigueur de la loi Eckert révèle quelques surprises. La loi du 13 juin 2014, qui contraint banquiers et assureurs à transmettre les fonds de leurs clients en déshérence depuis plus de dix ans à la Caisse des dépôts (CDC), a abouti au transfert de 3,7 milliards d...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi