La Société Générale solde un litige aux Etats-Unis 

le 23/01/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Société Générale a accepté de payer 50 millions de dollars (47 millions d'euros) d'amende afin de solder un dossier dans lequel elle était accusée d'avoir trompé des investisseurs sur la qualité de prêts immobiliers titrisés, a annoncé vendredi la justice américaine. Dans un communiqué, le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi