Le Crédit Agricole reconnaît la perte de valeur de LCL

le 23/01/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La dépréciation de survaleur de 491 millions d'euros enregistrée en 2016 s'explique par l'effet des taux bas. LCL reste un cas particulier.

Le Crédit Agricole reconnaît la perte de valeur de LCL
Le contexte de taux bas en 2016 a pénalisé les performances économiques de LCL.
(DR)
Crédit Agricole SA prend acte de la dévalorisation des réseaux de détail. La banque a annoncé vendredi soir après la clôture de la Bourse qu’elle enregistrera dans ses comptes 2016 publiés le 15 février une dépréciation de 491 millions d’euros de ses écarts d’acquisition sur LCL. Cette charge non...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi