Citi et Goldman Sachs ferment en beauté les résultats des banques américaines

le 19/01/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Comme leurs consœurs de Wall Street, les deux firmes ont profité du net rebond des marchés obligataires après l’élection de Donal Trump.

Si les banques américaines voulaient faire pleurer sur leur sort pour déclencher l’assouplissement du secteur financier promis par Donal Trump, c’est raté. Dans le sillage de leurs concurrentes, Goldman Sachs et Citi ont publié hier de très bons résultats au titre du quatrième trimestre 2016. La...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi