Londres cède à BlackRock la place de premier actionnaire de Lloyds

le 10/01/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’Etat britannique a réduit sa participation à 5,95% du capital de la banque.

L’Etat britannique a réduit sa participation dans la banque Lloyds de 6,93% à 5,95%, selon un communiqué publié lundi. Le gestionnaire d’actifs BlackRock est donc désormais le premier actionnaire de l’établissement avec 6,32% du capital. En 2009, en pleine crise financière, le gouvernement avait...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi