La Société Générale place à son tour une dette senior non préférée

le 14/12/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Un jour après le Crédit Agricole, la Société Générale a émis mercredi des dettes «seniors non préférées», ces instruments créés par la loi Sapin 2 pour permettre aux banques françaises de respecter leurs exigences de passifs éligibles à une résolution bancaire. La banque au logo rouge et noir a...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi