RBS essaye d’éviter un procès lié à son augmentation de capital de 2008

le 06/12/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Niant être en tort, RBS veut dédommager des actionnaires s'estimant lésés afin d'éviter un procès en 2017.

Un procès dont elle aimerait bien se passer. Royal Bank of Scotland (RBS) a déclaré hier être prête à verser jusqu’à 800 millions de livres sterling (958 millions d’euros) aux actionnaires lésés lors de son augmentation de capital de juin 2008 «afin de minimiser d’autres dépenses liées à des...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi