Singapour et la Suisse sanctionnent à nouveau des banques liées à 1MDB

le 11/10/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Singapour a fermé aujourd'hui une filiale de la banque suisse Falcon Private Bank et imposé des amendes au suisse UBS et à la banque locale DBS dans le cadre de ce scandale

Singapour et la Suisse sanctionnent à nouveau des banques liées à 1MDB
(Bloomberg)

Singapour a fermé aujourd'hui une filiale de la banque suisse Falcon Private Bank et imposé des amendes au suisse UBS et à la banque locale DBS dans le cadre du scandale sur le fonds souverain malaisien 1MDB.

L'Autorité monétaire de Singapour a ordonné à Falcon de cesser ses activités dans la ville-Etat, comme elle l’avait déjà fait pour la banque suisse BSI, en raison d'«une absence grave et persistante de compréhension» des contrôles en matière de blanchiment d'argent. Elle accuse aussi les dirigeants de la banque en Suisse et à Singapour de «conduite inappropriée».

En Suisse, la Finma a annoncé la confiscation «des gains obtenus illégalement (par Falcon) pour un montant de 2,5 millions de francs suisses» (2,3 millions d'euros). Elle a en outre interdit «à la banque, pour une durée de trois ans, de conclure de nouvelles relations d'affaires avec des personnes politiquement exposées venant de l'étranger» et elle a ouvert une procédure à l'encontre de deux anciens dirigeants de Falcon.

De leur côté, DBS et UBS se sont vu imposer des amendes de respectivement 1 million et 1,3 million de dollars de Singapour (653.000 et 849.000 euros) pour infraction à la législation sur la lutte contre le blanchiment d'argent. La Finma a confirmé à Bloomberg avoir engagé des poursuites à l'encontre d'UBS dans le cadre de l'affaire 1MDB.

Sur le même sujet

A lire aussi