Generali se pose en acquéreur naturel des actifs d’UniCredit

le 23/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Candidat au rachat du gérant Pioneer, l'assureur lorgne aussi la banque en ligne Fineco. Un dossier compliqué à valoriser.

Le recentrage stratégique d’UniCredit, qui se traduit par la cession à marche forcée de ses pépites, pourrait faire les affaires d’un autre géant italien : Generali. L’assureur lorgne la participation majoritaire de 55,4% qu’UniCredit détient dans la banque en ligne FinecoBank et s’est attaché...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi