Swift s’attaque à la fraude aux virements internationaux

le 21/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le réseau de paiement enverra bientôt un rapport quotidien aux banques pour leur permettre de détecter les transactions transfrontalières suspectes.

Garder à tout prix une longueur d’avance. C’est le pari de Swift, qui a annoncé hier de nouvelles mesures pour lutter contre le piratage des virements internationaux. A partir de décembre, la coopérative de droit belge enverra des rapports quotidiens aux banques clientes de sa messagerie...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi