Ségolène Royal critique l’absence des banques françaises en Iran

le 30/08/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Malgré la levée partielle des sanctions, les banques gardent en mémoire l’amende infligée à BNP Paribas et craignent d’accompagner les entreprises tricolores.