Les actionnaires de Lloyds redoutent le départ du patron

le 12/08/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le directeur général Antonio Horta-Osorio est accusé d’adultère, alors que la banque traverse des turbulences

Les ennuis s’accumulent sur Lloyds Banking Group, après une année 2015 marquée par le retour aux bénéfices. Alors qu’à cause du Brexit, l’établissement britannique a annoncé fin juillet la suppression de 3.000 postes d’ici à 2017 et la remise en cause de certains objectifs, voici que son patron...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi