Les taux bas amputent les marges des banques américaines

le 19/07/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Comme ses concurrentes, Bank of America essaie de compenser la baisse de sa marge nette d'intérêt en produisant davantage, sans dégrader le risque de son portefeuille.

Bank of America - Photo Bloomberg
Prêter de plus en plus pour gagner de moins en moins. Telle est la politique à laquelle doivent se résoudre les banques américaines en période de taux bas. Après JPMorgan, Citigroup et Wells Fargo, Bank of America en a donné une nouvelle illustration hier à l’occasion de la publication de ses...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi