DNB voit décoller son coût du risque

le 12/07/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

La première banque de Norvège, DNB, a enregistré 2,3 milliards de couronnes (2,45 milliards d'euros) de provisions pour risques au deuxième trimestre, un montant quasiment quadruplé par rapport aux 667 millions comptabilisés à la même période de l'année 2015. Cette forte hausse est notamment due...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi