La Société Générale parvient à stabiliser son profit trimestriel

le 04/05/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Société Générale parvient à stabiliser son profit trimestriel
(Bloomberg)

Malgré un contexte de marché difficile, la Société Générale a annoncé ce matin un profit hors éléments non-économiques de 829 millions d’euros au premier trimestre, en baisse de 0,5% sur un an. Grâce à la baisse du coût net du risque (-10,1%) et la maîtrise des frais de gestion (-0,5%), la banque a réussi à compenser la baisse de 3,3% de son produit net bancaire. Meilleure qu'attendu, la publication permettait à l'action Société Générale d'engranger près de 4% à mi-séance.

« Le début du trimestre a été marqué par la montée des inquiétudes concernant l’économie chinoise et par la poursuite de la baisse du cours du pétrole, ayant conduit à des perturbations sur les marchés actions », explique la banque. Cette conjoncture a impacté la BFI, qui représente près de 40% de ses revenus. La division, qui devra faire des économies supplémentaires de 220 millions d’euros, s’est néanmoins mieux comportée que ses pairs, avec un repli des revenus limité à 9,4%.

Dans la banque de détail française, soumise à un plan de digitalisation et de rationalisation, le produit net bancaire a sans surprise baissé de 2,2%. Pénalisée par les taux très bas, la marge d’intérêts a enregistré une baisse marquée de 4,4% qui a été amortie par la très bonne tenue des commissions (+1,1%). Portées par les commissions de gestion mobilière (assurance-vie, banque privée), ces dernières représentent désormais 41% des revenus de la banque de détail.

A l’international enfin, la division de banque de détail et de services financiers a bénéficié du dynamisme des économies d’Europe de l’Est et d'Afrique, avec des revenus en hausse de 5,4%. Les métiers d’assurance (+7,8%) et de financements spécialisés aux entreprises (+6,9%) se sont révélés particulièrement dynamiques. En Russie, la stabilisation de la situation et les réductions de coûts ont permis de réduire la perte nette de 80%, à 18 millions d’euros.

Sur le même sujet

A lire aussi