JPMorgan accuse le recul de ses activités de BFI au premier trimestre

le 13/04/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

JPMorgan accuse le recul de ses activités de BFI au premier trimestre

JPMorgan, première banque des Etats-Unis par les actifs, a annoncé ce matin une baisse de 6,7% de son bénéfice net trimestriel, conséquence d'une augmentation des provisions sur des créances liées au secteur de l'énergie et de la diminution des revenus de trading et de banque d'investissement. Le bénéfice net du groupe bancaire atteint 5,52 milliards de dollars (4,88 milliards d'euros) sur janvier-mars, contre 5,91 milliards sur la même période l'an dernier.

Les revenus trimestriels reculent de 3% sur un an, à 24,08 milliards de dollars, pénalisés par une baisse de 15% du pôle de Corporate and Investment Bank (BFI). Dans un contexte difficile lié au ralentissement chinois, à la chute des prix des matières premières et à la faiblesse des taux d'intérêt, les métiers de banque d'investissement (fusions-acquisitions et émissions primaires) de JPMorgan chutent de de 24%, tandis que les activités de marchés sont en repli de 11%, avec une baisse plus marquée dans les produits de taux et change (-13%) que dans les actions (-5%) qui ont bénéficié des bons résultats des dérivés en Asie, souligne le communiqué du groupe. 

JPMorgan, qui a également annoncé un programme de rachat d'actions de 1,9 milliard de dollars, gagnait près de 3% en Bourse, à 60,24 dollars par action, dans les transactions en avant-Bourse. Bank of America-Merrill Lynch et Wells Fargo publieront leurs résultats demain.

Sur le même sujet

A lire aussi