La Société Générale obtient un rabais de moitié pour son amende sur l’Euribor

le 07/04/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Société Générale (photo Bloomberg)

Les autorités européennes de la concurrence ont réduit hier de près de moitié, à 227,72 millions d'euros, l'amende infligée à la Société générale pour entente illicite sur le marché de l'Euribor sur la base d'un nouveau calcul de la valeur des ventes proposé par la banque. La Société Générale, l'une des sept banques accusées de manipulation du marché de l'Euribor, avait écopé d'une amende initiale de 446 millions d'euros en décembre 2013. 

Sur le même sujet

A lire aussi