Les réseaux bancaires espagnols se préparent à des coupes sévères

le 06/04/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Après Santander, sa consœur BBVA a laissé entendre que la plupart de ses 3.800 agences domestiques n’étaient plus nécessaires.

Les réseaux bancaires espagnols se préparent à des coupes sévères
BBVA pourrait voir le nombre de ses agences tomber à 1000 à long terme en Espagne.
(Photo DR.)

Les réseaux d’agences sont dans le collimateur des patrons des banques espagnoles. Alors que Santander a indiqué son intention de fermer certaines implantations en Espagne, BBVA est à son tour montée au créneau. Lors d’une conférence à Copenhague, Carlos Torres, le directeur général du deuxième réseau bancaire espagnol derrière CaixaBank, a indiqué lundi que le nombre d’agences pourrait « sur un horizon de long terme indéterminé » tomber de 3.800 à 1.000.

« Nous avons besoin de redéfinir la relation que nous entretenons avec nos clients », a poursuivi l’ex-responsable de la division banque numérique, qui avait pris la succession d’Angel Cano en mai 2015. Si Carlos Torres a réfuté tout plan de réduction en cours, il a néanmoins considéré qu’un tel maillage, considérable pour un pays de 46 millions d’individus, « n’a pas de sens ». D’autant que « les fintech sont en train de confisquer la relation que nous entretenons [avec le client] », a-t-il estimé.

Tandis que les pays nordiques sont en avance dans la réduction des réseaux d’agences, la France et l’Espagne entament le mouvement, et le secteur bancaire italien compte encore près de 700 groupes bancaires. Au Royaume-Uni, où BBVA a pris en novembre une participation dans la banque 100% mobile Atom, les banques ne comptent plus que 10.000 agences au total et ce chiffre pourrait tomber sous 7.500 d’ici 2021, selon une étude du cabinet McKinsey publiée en septembre.

Malgré la disparition de nombreux acteurs dans le sillage de la crise, l’Espagne compte encore 31.000 agences, selon Bloomberg. Troisième réseau derrière les 5.211 points de vente de CaixaBank et les 3.467 sites de BBVA, Santander a confirmé la semaine dernière qu’elle allait procéder au regroupement de 450 agences. Un amaigrissement de 13% qui traduit « le contexte économique, les exigences réglementaires accrues et l’évolution du comportement de la clientèle », selon un mémo interne.

BBVA, qui avait commencé à réduire la voilure de son réseau il y a cinq ans, doit en outre digérer l’intégration de Catalunya et ses 760 agences, finalisée l’an dernier. La banque espagnole est par ailleurs en pointe sur le digital. Depuis 2011 et l'ouverture de son premier centre de données certifié Tier IV Gold, une première pour une banque européenne, BBVA a investi plus de 3 milliards d'euros dans les technologies et s’est dotée d'un fonds de 100 millions de dollars, dédié aux fintech.

Sur le même sujet

A lire aussi