General Electric demande le retrait de son statut d’institution systémique

le 31/03/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

General Electric demande le retrait de son statut d’institution systémique
(DR)

Alors que l’assureur américain Metlife vient de remporter son bras de fer face au régulateur américain, General Electric (GE) a demandé à son tour de se voir retirer le statut d’institution financière d’importance systémique (« SIFI »), lequel implique des contraintes supplémentaires en termes de réserves de fonds propres et de supervision. Le conglomérat a indiqué aujourd’hui avoir déposé sa demande auprès du Financial Stability Oversight Council (FSOC), qui regroupe les responsables des différentes autorités financières des Etats-Unis.

GE ayant décidé en avril de l’année dernière de vendre l’essentiel de ses activités financières (constituées sous le règne de Jack Welch et regroupées dans GE Capital), son directeur général Jeffrey Immelt considère que cette dénomination n’a plus lieu d’être. Cela libérerait des milliards de dollars de fonds propres que le groupe pourrait utiliser pour développer ses activités industrielles, dont il a fait sa priorité, et pour rémunérer ses actionnaires. Le groupe estime que la perte du statut pourrait générer 35 milliards de dollars de dividendes. « Nous estimons que GE Capital ne correspond plus aux critères de SIFI et attendons avec impatience de coopérer de manière constructive avec le FSOC tout au long du processus de résiliation », a indiqué Keith Sherin, directeur général de GE Capital dans un communiqué.

A lire aussi