La protection et les UC soutiennent BNP Paribas Cardif

le 24/03/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La protection et les UC soutiennent BNP Paribas Cardif

BNP Paribas Cardif, le pôle d’assurances de la banque française, a publié ce matin un chiffre d’affaires en hausse de 1,8% en 2015, à 28 milliards d’euros. Une progression modeste qui s’explique en particulier par un recul en Italie (-16% à 4,8 milliards) et au Luxembourg (-28%) dans l’activité d’épargne, lié à une comparaison défavorable suite à une collecte record en 2014 dans ces deux pays. Mais BNP Paribas Cardif a pu compenser ce revers grâce à la progression des marchés français (+11% à 11,6 milliards d’euros), asiatiques (+10% à change constant à 4,8 milliards) et latino-américain (+21% à 1,7 milliard).

Dans l’activité d’épargne (75% de l’activité), l’assureur est parvenu à privilégier les contrats en unités de compte (UC), ceux-ci – cumulés aux fonds Eurocroissance – ont vu leur contribution progresser de six points à 40% du chiffre d’affaires. En France, la proportion passe de 28% à 30% et atteint 66% sur les marchés internationaux (lesquels excluent les marchés considérés comme domestiques que sont la France, l’Italie et le Luxembourg).

Par ailleurs, les métiers de la protection se développent dans toutes les zones. Ils représentent désormais 25% de l’activité, contre 23% l’année précédente.

BNP Paribas Cardif améliore sensiblement sa rentabilité, son bénéfice net avant impôt progressant de 6,8% pour atteindre 1,3 milliard d’euros. Son produit net bancaire s’est adjugé 5,7% à 2,3 milliards.

Sur le même sujet

A lire aussi