Londres lance un mandat d'arrêt contre un Français pour manipulation de l'Euribor

le 21/03/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le Serious Fraud Office (SFO) a indiqué vendredi avoir demandé un mandat d'arrêt européen afin de pouvoir faire comparaître, devant la justice britannique, un Français et quatre Allemands. Ceux-ci devront répondre de l'accusation de complicité de manipulation de l'Euribor. Un avocat du SFO a précisé que la procédure concernait Stéphane Esper, ex-trader de la Société Générale ainsi que Kai-Uwe Kappauf, Jörg Vogt, Andreas Hauschild et Ardalan Gharagozlou, quatre ex-salariés de Deutsche Bank.

Sur le même sujet

A lire aussi