Les start-up chinoises font une percée remarquée dans l’écosystème des fintechs

le 29/01/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Avec huit représentants, la délégation chinoise forme désormais le troisième contingent du classement KMPG/H2 Ventures.

Les start-up chinoises font une percée remarquée dans l’écosystème des fintechs
(© Fotolia)
La Chine est à l’honneur dans le deuxième classement annuel des fintechs réalisé par KMPG et la firme de private equity australienne H2 Ventures. Alors qu’une seule entreprise chinoise pointait à la trente-deuxième place du classement Fintech 100 de l’année 2014, elles sont désormais huit à...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi