United Biscuits abaisse le coût de sa dette bancaire

le 19/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le groupe agroalimentaire, repris fin 2014 par le turc Yildiz, a réussi à renégocier à la baisse le coût d'une dette bancaire senior de 960 millions de livres, au terme d'un processus dirigé par HSBC. Les marges du term loan A de 175 millions et de la tranche revolving de 75 millions ont été diminuées de 50 pb, à 350 pb au-dessus du Libor. Les term loans B1 et B2, de 485 et 317 millions de livres respectivement, se sont aussi resserrés de 50 pb, à Libor + 425 pb et 375 pb, dans le bas des fourchettes de prix proposés aux créanciers. Ceux-ci toucheront une commission (consent fee) de 12,5 pb.

A lire aussi