Le Royaume-Uni précise son plan de sortie du capital de Lloyds Banking Group

le 01/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le Royaume-Uni a annoncé lundi qu'il lancerait un processus de cession d'actions Lloyds Banking Group aux particuliers dans les 12 mois à venir et qu'il avait prolongé la possibilité de céder des actions de la banque aux investisseurs institutionnels. Cette cession représentera la plus grosse privatisation depuis celles de British Telecom et de British Gas réalisées par le gouvernement de Margaret Thatcher dans les années 1980. Lloyds a été renfloué par un plan de sauvetage de 20 milliards de livres (28 milliards d'euros) pendant la crise de 2007-2009 qui a placé l'Etat en position d'actionnaire à 41%. L'Etat a déjà vendu plus de la moitié de cette participation et procède ainsi à la cession de la part de 19% qu'il détient encore, qui représente environ 12 milliards de livres.

A lire aussi