Londres pourrait accélérer son placement de titres RBS

le 05/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Londres pourrait accélérer la vente de parts de l'Etat dans Royal Bank of Scotland (RBS) afin de ne pas interférer avec la privatisation de Lloyds Banking Group, prévue pour mars 2016, indique Reuters en citant des sources bancaires et politiques. Le gouvernement étudierait la possibilité d'une première vente d'actions RBS dès le mois de septembre, pour un montant allant de 3 à 5 milliards de livres (6,8 milliards d'euros). RBS est détenue à 81% par l'Etat britannique qui l'a sauvée pendant la crise financière.

A lire aussi