Londres met la City face à ses responsabilités

le 11/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les autorités britanniques appellent l'industrie à se réformer. Le gouvernement va couper ses liens avec RBS.

L'industrie financière britannique est désormais prévenue. Si elle ne parvient pas à se conformer à de nouvelles normes sur les pratiques de marché, «une régulation plus restrictive sera inévitable», a lancé hier le gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mark Carney, devant un parterre de représentants de la City. «L'âge de l'irresponsabilité» est terminé, a martelé le Canadien. C'est dans ce contexte que le chancelier de l'échiquier, George Osborne, a indiqué que RBS volerait de ses propres ailes. Londres commencera à céder sa participation de 32 milliards de livres dans les prochains mois.

A lire aussi