L'Etat britannique passe sous le seuil de 13% au capital de Lloyds

le 24/08/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'Etat britannique a fait passer sa participation dans le capital de Lloyds Banking Group sous le seuil de 13% après la vente d'un bloc de titres par l'agence publique gérant les participations dans le secteur bancaire, UK Financial Investments (UKFI). Cette dernière détient désormais 12,97% de Lloyds. Le Trésor britannique avait injecté 20 milliards de livres (27,30 milliards d'euros) dans la banque pendant la crise financière, un renflouement qui s'était traduit par une prise de participation à hauteur de 43% de son capital. Le désengagement de l'Etat de Lloyds, initié en septembre 2013, devrait être complet d'ici un an, a déclaré lundi le ministre britannique des Finances George Osborne.

A lire aussi