L'EBA note quelques progrès sur le front des bonus bancaires

le 07/09/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'EBA note quelques progrès sur le front des bonus bancaires

L’Autorité bancaire européenne (ABE) a rendu son deuxième benchmark européen des pratiques du secteur bancaire en matière de bonus, pour l’exercice 2013. La deuxième mouture, après celle publiée l’an dernier pour les données 2010-2012, souligne les progrès accomplis par les banques, même si d’importantes divergences persistent. «Le rapport moyen entre les rémunérations fixes et variables pour le personnel identifié (les individus ayant un impact sur le prise de risque de l’institution bancaire, ndlr) a encore diminué et s’établissait à 104%», souligne l’ABE. De 204% en 2010, le ratio avait décliné à 127% en 2011, puis 108% en 2012. «Dans de nombreuses banques et de nombreux métiers, il demeure au-dessus du seuil de 100% (200% avec l’accord des actionnaires), qui s’applique à partir de 2014», constate pourtant l’ABE.

A lire aussi