L'ACPR sanctionne une mutuelle pour défaut de lutte antiblanchiment

le 22/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution vient d'infliger une amende de 500.000 euros à la Mutuelle d’Ivry – La Fraternelle, selon une décision de sanction datée du 19 juin et publiée sur le site de l'ACPR. Celle-ci considère que la mutuelle ne respectait que très imparfaitement, à la date du contrôle sur place, soit plusieurs années après la publication de l’ordonnance n° 2009-104, ses obligations essentielles en matière de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme (LCB-FT).

La Mutuelle d’Ivry – La Fraternelle, qui ne compte qu'une cinquantaine de salariés, a entrepris de remédier à ces carences, et a mandaté à cet effet un cabinet d'audit externe. Créée il y a 150 ans, la mutuelle compte un sociétariat composé aux trois quarts de cheminots. Elle gérait près de 3 milliards d'euros fin 2014 et affichait un résultat net de 21 millions pour 235 millions d'euros de fonds propres.

A lire aussi