HSBC fera maigrir de 30% les actifs de sa BFI

le 09/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

HSBC fera maigrir de 30% les actifs de sa BFI

Dans le cadre de sa journée investisseurs, mardi, HSBC a présenté un plan de réduction de voilure dans ses activités de banque de financement et d'investissement (BFI) jugé plus ambitieux que prévu par les analystes. Le projet prévoit de faire passer les actifs clientèle et en extinction, pondérés par le risque (RWA), de 415 milliards de dollars fin 2014 à 285 milliards fin 2017, soit une baisse de 31%. La réduction brute sera de 157 milliards de dollars en comptant l'effet des cessions des filiales au Brésil et en Turquie, confirmées ce mardi.

HSBC prévoit d'accélérer la cession de son portefeuille de crédit géré en extinction (legacy) pour un effet de 40 milliards. Dans les activités de marché, la baisse, estimée à 60 milliards, viendra surtout d'une diminution du portefeuille de taux sur des maturités longues, complétée par l'utilisation de modèles avancés. Dans la partie financement, le passage à un modèle «originate-to-distribute» et la réduction des portefeuilles de prêts moins rentables ferait économiser 40 milliards de RWA.

A l'échelle du groupe, HSBC a annoncé une réduction d'un quart des RWA (290 milliards) dont 110 milliards au Brésil et en Turquie. Entre 22.000 et 25.000 postes équivalent temps plein seront supprimés dans le reste du réseau mondial du fait de fermetures d'agences et du regroupement de services techniques et de back-office. HSBC a aussi réduit son objectif de rendement des fonds propres à «plus de 10%» d'ici 2017, au lieu d'un objectif précédent de 12-15% d'ici à 2016. Après avoir ouvert en légère hausse, l'action reculait de 1% vers midi.

A lire aussi