Un ex-cadre de BNP Paribas conteste son licenciement dans le dossier américain

le 17/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

BNP Paribas est poursuivie en justice pour licenciement abusif par un ancien dirigeant mis en cause dans l’affaire des opérations de compensation en dollars avec des pays sous embargo. La banque avait reçu dans ce dossier une amende record de 9 milliards de dollars en juin 2014 de la part des autorités américaines. Christopher Marks, ancien responsable mondial des marchés de dette, a quitté la banque l’année dernière, quelques mois avant que BNP n’accepte de payer son amende. Il faisait partie des 13 dirigeants ciblés par les régulateurs américains. Sa défense avance les arguments de discrimination raciale ainsi que de licenciement abusif.

A lire aussi