Les créances douteuses dans l’énergie flambent à la Banque de Montréal

le 26/08/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Banque de Montréal (BMO) a annoncé le quadruplement du montant de ses créances douteuses dans les hydrocarbures au troisième trimestre (clos le 31 juillet): elles ont atteint 106 millions de dollars canadiens (70 millions d’euros). Mais BMO affiche malgré tout un bénéfice net de 5,3% à 1,19 milliard de dollars, porté par sa banque commerciale aux Etats-Unis (+38%) et la gestion d’actifs (+6%).

A lire aussi