Christian Noyer nie avoir reçu des instructions de l'Elysée dans le dossier BPCE

le 25/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a assuré jeudi n'avoir jamais reçu "d'instruction" des pouvoirs publics sur l'aide à apporter en 2008 et 2009 aux Banques Populaires et aux Caisses d'Epargne lors de leur rapprochement. Il était entendu comme témoin au procès pour prise illégale d'intérêts de François Pérol, actuel président du directoire de BPCE. Grief que ce dernier conteste depuis le début de son procès, lundi, assurant n'avoir eu aucune «autorité décisionnelle» à l'Elysée alors qu’il était le conseiller économique de Nicolas Sarkozy lors de la fusion des deux établissements.

A lire aussi