Le verdict de la BCE relance le processus de vente de Novo Banco

le 17/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le déficit en fonds propres moindre qu’attendu va permettre de relancer «immédiatement» la cession de l’ex-Banco Espirito Santo.

Le rebond du cours des obligations de Novo Banco atteste d’un certain soulagement chez les investisseurs. Deux jours après que la BCE a identifié un déficit en fonds propres de 1,4 milliard d’euros, moindre qu’attendu, chez la banque née du sauvetage de Banco Espirito Santo (BES), ses titres à...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi