Un tribunal florentin blanchit des responsables d’UniCredit

le 02/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Un tribunal florentin a jugé samedi qu’il n’existait aucun élément prouvant que trois responsables de la banque UniCredit aient apporté leur aide à l’homme d’affaires d’Andrea Bulgarella qui, de l’avis du ministère public, nourrissait des relations avec la mafia sicilienne, a rapporté Reuters. L...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi