Les signes d’un appétit accru des assureurs pour le risque se font sentir

le 08/01/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’IAIS souligne que cette tendance est récente et se matérialise par une détérioration du profil de risque des actifs.

L’environnement taux bas actuel pèse sur la rentabilité et la capacité des assureurs (principalement vie) à satisfaire leurs engagements vis-à-vis des assurés. Avec des engagements fixes et de long terme, dont la duration dépasse d’ailleurs bien souvent celle des actifs chargés de les couvrir, la...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi