Les provisions pour litiges compliquent la restructuration de RBS

le 02/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque a prévenu que des coûts croissants sont attendus. Ils pourraient être bien plus élevés que les provisions déjà comptabilisées.

Malgré la relative accalmie observée au troisième trimestre, les litiges juridiques devraient encore peser sur les comptes de RBS. Après avoir atteint 1,3 milliard de livres (1,8 milliard d’euros) au premier semestre, les provisions pour litiges ont baissé de 83% à fin septembre, à 129 millions,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi