Pékin fourbit ses armes contre le risque systémique bancaire

le 30/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Banque populaire de Chine a annoncé l’entrée en vigueur d’un cadre macro-prudentiel d’évaluation du risque plus complet dès 2016.

La Banque populaire de Chine (PBOC) a annoncé hier la mise en place en 2016 d’un nouveau cadre macro-prudentiel d’évaluation du risque systémique des banques, leurs actifs étant de plus en plus diversifiés. Reposant sur l’observation des ratios d’adéquation des fonds propres et de levier des...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi