Morgan Stanley restructure sa division taux, changes et matières premières

le 09/12/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque supprime 1.200 postes dans sa division FICC et les fonctions associées. Elle se désengage du courtage des métaux de base.

Plus mauvais élève du secteur bancaire dans les métiers de taux au troisième trimestre, Morgan Stanley a engagé une série de mesures fortes pour redresser la barre. La banque américaine a décidé de supprimer 1.200 postes, dont 470 au sein de l’activité taux, changes et matières premières (FICC)....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi