Manuel Valls s’inquiète de la réforme des structures bancaires

le 05/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

«La proposition de compromis proposée la semaine dernière par plusieurs députés européens réduirait selon toute vraisemblance le champ des banques visées à trois établissements uniquement français et allemand (BNP Paribas, Société Générale et Deutsche Bank, ndlr) et ça n’est pas acceptable», a...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi