L’inflation réglementaire pousse UBS à réviser en baisse ses objectifs

le 04/11/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque suisse a notamment repoussé de 2016 à 2018 sa cible d’une rentabilité sur fonds propres tangibles (ROTE) supérieure à 15%.

La direction d’UBS joue la prudence. Face à des perspectives que son directeur général, Sergio Ermotti, juge toujours «très difficiles», la banque a repoussé plusieurs objectifs, dont sa cible d’une rentabilité sur fonds propres tangibles (ROTE) supérieure à 15%. Malgré un bénéfice net de 2,06...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi